Hausse des prix : après la pomme de terre, la tomate

es prix des légumes et des fruits se maintiennent toujours à des niveaux élevés en Algérie. Alors que la pomme de terre connaît une relative baisse du prix après avoir été vendue à 150 DA en moyenne, voici que les prix de la tomate prennent l’ascenseur pour s’approcher des 200 DA le kilo.

« En ce qui concerne la tomate, la hausse est due à un déséquilibre entre l’offre et la demande », explique tout simplement le président de l’Association nationale des commerçants algériens (ANCA), Hadj-Tahar Boulenouar.

« Du fait des intempéries de ces trois dernières semaines, les agriculteurs n’ont pas pu procéder à la récolte. D’ici janvier prochain, les prix de la tomate vont baisser » pronostique M. Boulenouar qui prévoit une offre abondante d’autant que des agriculteurs se sont mis à en cultiver encouragés par les pluies.

Selon le président de l’ANCA, l’intervention du facteur relatif à une hausse des prix du film plastique dans le renchérissement du prix de la tomate n’est que « marginale » voire « secondaire ».

Si certains produits connaissent une baisse, la mercuriale demeure globalement en hausse. Sur le marché, la moyenne des prix demeure en hausse, selon l’association de protection du consommateur Apoce qui a établi, mardi 21 décembre, une liste des prix moyens dans un marché de Biskra.

Il en ressort que certains légumes comme la pomme de terre ont connu une baisse sensible de prix puisque le kilogramme est proposé entre 55 DA et 60/kg après que le tubercule eut atteint 160 DA, et la laitue, l’oignon, la carotte, affichent une moyenne de prix de 50 DA/kg.

Lire aussi : Produits agricoles frais : comment l’Algérie est arrivée à l’autosuffisance

En revanche, certains autres produits demeurent très chers à l’image de la tomate, l’artichaut (150 DA/kg), les petits pois (210 DA), les fèves (140 DA), la courgette est proposée à partir de 100 DA, le citron entre 140 et 250 DA le kilo. Sur le rayon des fruits, les prix demeurent élevés. La  mandarine et l’orange, pourtant de saison, affichent des prixentre 120 et 150 DA le kilo. La banane est à 300 DA/kg. La pomme est proposée à partir de 200 DA. Le kilo et la poire qui est proposée au prix hallucinant de 800 DA/kg !

« Il ne faut pas se cacher derrière la hausse des prix des intrants »

TSA

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Abonnez-vous pour recevoir nos articles