L’empyrée n’est jamais bleu : Une fenêtre sur le colonialisme ottomane en Algérie

Dans l’ombre du colonialisme français largement documenté en Algérie, le roman « L’empyrée n’est jamais bleu » de Mohamed Remita, écrit sous le pseudonyme Asrad Tazert N Tanit, éclaire un chapitre moins connu mais tout aussi crucial de l’histoire algérienne : la domination ottomane. Le récit se déroule dans le village kabyle de Tamda au XVIIIe siècle, offrant une perspective unique sur la vie sous la règle ottomane.

Le roman dépeint de manière vivante la brutalité de l’armée ottomane en Algérie, caractérisée par des prélèvements fiscaux oppressants et l’exploitation des autochtones. Les personnages de caïds et de janissaires, des esclaves convertis à l’islam, illustrent la violence de cette époque. À travers ces figures, l’auteur expose la manière dont la religion et le pouvoir étaient utilisés pour justifier la domination et l’oppression.

Au cœur de cette histoire se trouve Idir Agama N’Tudert, le sage du village, qui symbolise la résistance culturelle et spirituelle. Son respect pour la nature et les traditions amazighes contraste fortement avec la rigidité de l’ordre ottoman. Le romancier met en lumière la dualité entre la verticalité oppressive et l’horizontalité respectueuse de la culture kabyle.

Mohamed Remita, un érudit en lettres arabes et un quadrilingue, enrichit son récit de détails historiques et sociologiques, offrant une analyse profonde des conséquences du colonialisme ottoman sur les cultures locales. Le roman est un hommage à la richesse de la culture kabyle et un défi à la narration historique conventionnelle.

« L’empyrée n’est jamais bleu » se présente comme un travail significatif pour comprendre une facette souvent volontairement négligée de l’histoire algérienne. Avec sa narration riche et ses personnages puissants, le roman de Mohamed Remita est une lecture essentielle pour quiconque s’intéresse à l’histoire complexe de l’Algérie.

S.K.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Abonnez-vous pour recevoir nos articles